ite/frères en marche

La vieillesse conduit souvent au déclin social   

Interview de Christopher Bahn de «Vivre dans la vieillesse», à Zurich

Dans une société où le «moi en premier» s’impose, les personnes âgées sont les plus vulnérables: surtout celles dont les ressources financières sont insuffisantes, qui n’ont pas les bons contacts, pas de réseaux ou le savoir­faire. Dans ces conditions, ce n’est pas évident de trouver à nouveau un logement meilleur marché en ville. Christopher Bahn du centre de conseil pour «Vivre dans la vieillesse» de la ville de Zurich connaît le problème.

Aimeriez-vous lire tout l’article en PDF ?
Alors enregistrez-vous (gratis pour les abonnés à la revue).

Avec un abonnement on-line, vous pouvez charger tout le numéro en PDF.